AccueilRèglesFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionBlog

Partagez | 
 

 George Orwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marou
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage


Féminin Nombre de messages : 4584
Age : 31
Localisation : Nioukcity - la cité des Niouks
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: George Orwell   Mer 14 Fév 2007 - 22:56

George Orwell, de son vrai nom Eric Blair, est né à Motihari en Inde le 25 juin 1903. Il meurt à Londres le 21 janvier 1950. Auteur d'une œuvre variée, son ouvrage le plus connu est le roman 1984, description satirique d'un univers totalitaire.

Biographie, si y en a que ça intéresse

A 19 ans il s’engage dans la police impériale birmane, il y servira de 1922 à 1927 date de sa démission; cette période lui inspira Burmese Days (une histoire birmane) : récit cynique, écrit en 1934, relatant son expérience de la colonisation britannique en Birmanie.
Il peut desormais, comme il le souhaitait, se lancer dans l’écriture. Il s’installe en Europe, où commence pour lui une période difficile de misère et de mendicité entre Londres et Paris. S’inspirant toujours de ses expériences personnelles, il écrit Down and out in London and Paris (La Vache Enragée ou Dans la dèche à Paris et à Londres), récit de sa condition de clochard dans les deux capitales entre 1928 et 1934. Il y décrit la vie marginale des gens de la rue, de leurs galères quotidiennes pour trouver un emploi, un peu de nourriture ou un refuge où passer la nuit. Il enchaîne lui-même plusieurs petits boulots pour survivre : maître d’école, employé de librairie, plongeur dans un restaurant parisien, trimardeur (vagabond, et particulièrement ouvrier allant de ville en ville pour chercher un travail)... « Voilà le monde qui vous attend si vous vous trouvez un jour sans le sou », expliquera George Orwell quelques années plus tard. Les rencontres que George Orwell fit durant ces années le marqueront à jamais, et il regrettera même de ne pas avoir connu Mario ou Paddy, des hommes rencontrés dans la misère, de manière plus intime.
En 1936, il s’engage dans la guerre civile espagnole dans les rangs du P.O.U.M (Parti Ouvrier d’Unification Marxiste), parti trotskiste de volontaires étrangers, et combat au front en Aragon. Son épouse le rejoint et trouvera un poste de secrétaire au bureau du Parti International du travail à Barcelone. En 1937, George sera blessé d'une balle dans la gorge à Huesca. Les enjeux politiques de la guerre lui apparaissent alors de plus en plus troubles; en effet, il s’aperçoit que l’anéantissement du fascisme et la libération de l’Espagne ne sont en réalité qu’un prétexte pour les différentes factions d’obtenir le pouvoir absolu des forces républicaines. Dans Homage to Catalonia (Catalogne libre ou Hommage à la Catalogne) écrit en 1938, George Orwell décrit les dissensions complexes existantes entre les différents partis (P.S.U.C, P.O.U.M, F.A.I., U.G.T et autres C.N.T), au point de faire un appendice spécial sur ce sujet à la fin de son ouvrage où il explique les actions des communistes cherchant à se débarrasser des anarchistes. Le totalitarisme stalinien et l’organisation sclérosée des démocrates finiront par le démoraliser et lui faire fuir la guerre. Il part pour le Maroc où il est mobilisé en tant que sergent. Il sera réformé en 1939.
Il retourne travailler quelques temps, en Angleterre dans les usines la nuit pour gagner sa vie. Il trouve finalement un poste de speaker à la B.B.C. En 1943, il devient directeur de l’hebdomadaire The tribune, puis envoyé spécial de The Observer en Allemagne et en France en 1945 où il est chargé d’observer la vie politique.
A la fin de sa vie, George Orwell sera frappé par la tuberculose, il continuera cependant d’écrire, et en 1945, il publiera Animal Farm (Les animaux partout ou La République des animaux ou La ferme des animaux), satire du modèle politique stalinien, mettant en scène des animaux prenant les pouvoirs des mains des humains.
Mais, s'il est une œuvre de George Orwell qu’il faut absolument connaître, c’est son chef-d’œuvre, au sens premier du mot, 1984 , écrit en 1949, sur l'île de Jura, où il s'était installé trois ans plus tôt. Le roman paraît à Londres et New York. Roman d’anticipation dénonçant la dérive des systèmes politiques et sociaux, dans lequel George Orwell fait prendre conscience à son personnage (Winston Smith), un simple fonctionnaire, de l’infernal système dans lequel ses libertés sont habilement anéanties par une administration omniprésente et omnipotente. Le roman sera traduit dans plus de 60 langues, sa diffusion sera telle que cette description d’un monde totalitaire est aujourd’hui considérée comme un classique indémodable de la littérature britannique et mondiale, ne serait-ce que par la fameuse figure de « BIG BROTHER IS WATCHING YOU ».

Bibliographie:

Dans la Dèche à Paris et à Londres (Down and Out in London and Paris) (1933), également traduit sous le titre La Vache enragée.
Une histoire birmane (Burmese Days) (1934)
Une Fille de pasteur (A Clergyman's Daughter) (1935), Le Serpent à Plumes, Paris, 2007
Et Vive l'Aspidistra! (Keep the Aspidistra Flying) (1936)
Le Quai de Wigan (The Road to Wigan Pier) (1937)
Hommage à la Catalogne (Homage to Catalonia) (1938), traduit aussi sous le titre :Catalogne libre
Un Peu d'Air frais (Coming Up for Air) (1939)
Chroniques du temps de la guerre (1941-1943) (The War broadcasts/The war commentaries) (1988), éditions Gérard Lebovici
La Ferme des animaux (Animal Farm) (1945).
1984 (1949)
Essais, articles et lettres, éditions Ivrea / l'Encyclopédie des Nuisances (quatre volumes, 1995-2001), traduction française des Collected Essays, Journalism, and Letters (posthume, 1968).
Correspondance avec son traducteur René-Noël Raimbault, éditions Jean Michel Place, Paris, 2006


Fiches œuvres (les deux que j'ai lues pour le moment, si des gens en ont lu d'autres n'hésitez pas à les poster):


La ferme des animaux:

Roman de George Orwell publié en 1945, décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les hommes, à la suite de la négligence de ceux-ci à l'encontre des animaux. Orwell fera par ce livre une métaphore assez explicite et particulièrement critique sur l'histoire des fossoyeurs du mouvement ouvrier (la prise de pouvoir et l'usage de l'État). Le vocabulaire utilisé rend l'allusion à l'URSS évidente.
Au début de l'histoire, tous les animaux sont convoqués à la grange parce que Sage l'Ancien veut leur parler de son rêve. Il a rêvé que tous les animaux se révolteraient contre leurs oppresseurs humains. Il veut préparer la révolution. Tous entonnent une chanson révolutionnaire nommée Bêtes d'Angleterre que Sage l'Ancien s'est rappelée dans son rêve. Mais la révolution a lieu plus tôt qu'espéré. Les animaux attaquent M. Jones et le chassent de la ferme. Le lendemain, les cochons Napoléon et Boule de neige réunissent les animaux. Ils écrivent sur le mur de la grange les sept principes de l'animalisme…

Avis perso:
J'ai eu à le lire en 4ème en cours de français, j'étais plutôt réfractaire à cause du titre: la ferme des animaux ça fait pitié, autant regarder Babe… mais finalement j'ai trouvé le livre pas trop mal. Je l'ai relu plus récemment et j'ai pu l'apprécier à sa juste valeur. Certes le synopsis peut paraître simpliste, mais il s'agit en réalité d'une métaphore sur les dérives du pouvoir, une caricature de toutes ces grandes dictatures qui ont été construites sur une idéologie humaniste et qui ont vite "tourné au vinaigre", de l'instrumentalisation des droits de l'homme (voir les sept principes de l'animalisme). Ce qui permet de nous rappeler que personne n'est à l'abri de telles dérives.


1984:

Célèbre roman de George Orwell, écrit en 1948, décrivant une Grande-Bretagne postérieure à une guerre atomique Est-Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950, et où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme. La liberté d'expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches trônent dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (« Big Brother is watching you »).
Début de l'histoire: Winston, un employé moyen du Parti extérieur, commence à rédiger un journal en cachette. Par cet acte, il a commis un crime par la pensée, et est donc condamné à plus ou moins longue échéance.
Thèmes abordés: trucage de l'histoire et propagande, annihilation de la vie privée, destruction du sens logique (« La guerre, c’est la paix », « La liberté, c’est l’esclavage », « L’ignorance, c’est la force »), bouc émissaire et incitation à la haine collective, appauvrissement planifié de la langue (au sens langage hein!), embrigadement des enfants.

Avis perso:
Description d'un monde cauchemardesque qui ne relève cependant pas (ou plus) entièrement de la fiction. Les caractéristiques du régime totalitaire décrit sont certes poussées à l'extrême mais il s'agit pour la plupart d'instruments utilisés "classiquement" par toute dictature qui se respecte (hum). L'utilisation de surveillance vidéo pouvait paraître à l'époque où le livre a été écrit de la pure science-fiction, pourtant on voit aujourd'hui que ce thème est d'actualité (et oui, de nos jours on a aussi droit à la surveillance satellite, même si on peut espérer qu'on n'en arrivera pas là). Cette lugubre histoire est donc elle aussi construite à partir d'éléments bien réels et c'est ce qui la rend si fascinante et terrifiante.


(Merci Wiki)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakina Seika
Colonel Smoker
Colonel Smoker


Féminin Nombre de messages : 1179
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Mer 14 Fév 2007 - 23:28

J'ai étudié la Ferme des animaux en anglais en terminale au bahut. C'était une oeuvre très intéressante qui fait pas mal réfléchir mais de façon sympathique, pas du tout barbante.

(lol ta présentation...c'est pour les biglouches Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marou
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage


Féminin Nombre de messages : 4584
Age : 31
Localisation : Nioukcity - la cité des Niouks
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Jeu 15 Fév 2007 - 0:32

Nakina Seika a écrit:
c'est pour les biglouches
Biglouches.............??? kezako? Suspect

Sinon effectivement, c'est des bouquins profonds mais pas rébarbatifs, contrairement à ma présentation XD D'ailleurs 1984 est souvent "réduit" à son aspect science-fiction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sNOOtch
Kuina (rival de zoro jeune, la plus forte du dojo)
Kuina (rival de zoro jeune, la plus forte du dojo)


Masculin Nombre de messages : 83
Age : 31
Localisation : Lens
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Ven 2 Mar 2007 - 19:36

1984, que dire, magnifique tout simplement, un visionnaire, une satire de toutes les sociétés totalitaires, stalinisme, fascisme... On en entend peu parler de nos jours de ce roman et pourtant, il faut le conseiller à tous! N'oubliez jamais que la lecture est encore le moyen le plus économique de s'évader, de se cultiver, de se forger une personnalité, et c'est ce genre de livres qui vous permettent de vous faire une opinion sur le monde... L'adaptation de Radford au cinéma est particulièrement prenante, à voir également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pom-chan
membre du CP9
membre du CP9


Féminin Nombre de messages : 1602
Age : 26
Localisation : Au Paradis
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Ven 9 Mar 2007 - 14:52

sNOOtch a écrit:
1984, que dire, magnifique tout simplement, un visionnaire, une satire de toutes les sociétés totalitaires, stalinisme, fascisme... On en entend peu parler de nos jours de ce roman et pourtant, il faut le conseiller à tous! N'oubliez jamais que la lecture est encore le moyen le plus économique de s'évader, de se cultiver, de se forger une personnalité, et c'est ce genre de livres qui vous permettent de vous faire une opinion sur le monde... L'adaptation de Radford au cinéma est particulièrement prenante, à voir également.

D'accord, d'accord, d'accord, entièrement d'accord !
Le film est très bien, mais en ce qui me concerne, il m'a bouleversé.. (dans le même genre je trouve, voir Brazil de Terry Gilliams (celui qui a fait Tideland, pour ceux qui connaissent...) ou encore un film allemand qui vient tout juste de sortir en France (alors qu'en Allemagne, ça faitsait déjà presque un an tssss -_-) La vie des autres de Florian Henckel Von Donnersmarck)


J'ai commencé à étudier George Orwell en Première, dans mon cours d'Anglais Spécialité, avec La Ferme des Animaux , et cette étude approfondie de cette oeuvre m'avait vraiment passionnée. Et 1984.. n'en parlons pas, c'est un véritable coup de coeur heart
Et dans la même veine, je conseille Le Meilleur des Mondes, d'Aldous Huxley


Voilà ^^
Vive la Littérature !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavieenbeau.over-blog.com
sNOOtch
Kuina (rival de zoro jeune, la plus forte du dojo)
Kuina (rival de zoro jeune, la plus forte du dojo)


Masculin Nombre de messages : 83
Age : 31
Localisation : Lens
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Ven 9 Mar 2007 - 16:50

Brazil, énorme aussi, dans le même genre que tous ces films qui prônent une vision utopique malsaine ou pas, je conseille aussi Bienvenue à Gattaca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marou
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage
Nami (16.000.000 berrys) navigatrice de l'équipage


Féminin Nombre de messages : 4584
Age : 31
Localisation : Nioukcity - la cité des Niouks
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Sam 10 Mar 2007 - 2:25

Brazil j'ai adoré aussi, c'est vrai qu'on retrouve la même ambiance pesante, angoissante que dans 1984.
Pourvu que ça reste de la fiction ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 27 Mar 2007 - 2:58

Yes ! J'ai lu 1984 deux fois, une fois en français et une fois en anglais... Et que dire ... c'est presque effrayant de réalisme. J'ai tellement aimé que je m'en suis servi comme base de réflection pour les TPE (a l'époque obligatoires). Dans la même veine je conseille Fahrenheit 451 (qui a mal viellit et est bien meilleur en V.O mais est toujours un classique) de R. Bradbury et Monades Urbaines de Silverberg (moins connu, mais extrêment interressant, car montrant des méthodes completement opposées à celles de 1984 ... menant à un résultat similaire).
Revenir en haut Aller en bas
Pom-chan
membre du CP9
membre du CP9


Féminin Nombre de messages : 1602
Age : 26
Localisation : Au Paradis
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 27 Mar 2007 - 13:36

AAAAAAAAAH Bradbury... Merveille des merveilles ! *___*
Le film fait par F.Truffaut est pas mal non plus, même si la mise en scène a incontestablement vieilli, puisque la Science Fiction ne se fait qu'à partir de l'époque à laquelle on vit.. Mais néanmoins cela reste vraiment bien comme film! Surtout la fin qui est bien mieux que dans le livre..

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lavieenbeau.over-blog.com
Kaizoku
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)


Masculin Nombre de messages : 300
Age : 28
Localisation : Dans sa chambre...
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Dim 10 Juin 2007 - 19:45

Je citerais:
"Tous les hommes sont égaux mais certains le sont plus que d'autres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://d-otaku.blogspot.com/
kuroi-kaori
Princesse Vivi
Princesse Vivi


Féminin Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : sur un p'tit nuage
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Dim 10 Juin 2007 - 20:25

P'tite Pomme a écrit:
AAAAAAAAAH Bradbury... Merveille des merveilles ! *___*
Le film fait par F.Truffaut est pas mal non plus, même si la mise en scène a incontestablement vieilli, puisque la Science Fiction ne se fait qu'à partir de l'époque à laquelle on vit.. Mais néanmoins cela reste vraiment bien comme film! Surtout la fin qui est bien mieux que dans le livre..

Very Happy


oui j'ai vu le film et lu le livre, mais la salamandre du film...est hilarante car elle est censée être futuriste (comme le rasoir) , je suis d'accord, ce film a vraiment pris un coup de vieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki tono
Colonel Smoker
Colonel Smoker


Masculin Nombre de messages : 1170
Age : 29
Localisation : A la pèche aux moules moules moules
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: George Orwell   Sam 16 Juin 2007 - 3:40

Le meilleur des mondes de Huxley est très prenant et pour cause je l'ai lu en 4 jours !!

La description qui y est faite de l'humanité nous amène vraiment à réfléchir sur les débordements de la science sans avoir à se pencher sur le Principe responsabilité de Jonas ou Tristes tropiques de Lévi strauss, que j'ai moins aimé (bien que Jonas soit un des philosophes les plus compréhensibles Razz

L'adaptation brave new world n'est pas à la hauteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George Orwell   Aujourd'hui à 3:13

Revenir en haut Aller en bas
 
George Orwell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1984 - George Orwell
» 1984 de George Orwell
» 1984, de George Orwell
» George Orwell
» George ORWELL (Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum - MANGA SUPREME :: ART & CULTURE :: LIVRES-
Sauter vers: