AccueilRèglesFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionBlog

Partagez | 
 

 Les 12 Royaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaizoku
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)


Masculin Nombre de messages : 300
Age : 28
Localisation : Dans sa chambre...
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Les 12 Royaumes   Dim 10 Juin 2007 - 16:18

Y'a t'il un sujet là-dessus... ?
Sur ce roman pa smal du tout pas mal vendu au japon et dont les tomes commencent à sortir en France depuis un moment.
Après lecture des 2 premiers, je trouve cela vraiment pas mal, et c'ets bien d'avoir un anim' a côté pour comparer mais il vaut mieu lire avant de regarder l'anim' pour pas briser le suspence. Il y'a pas mal de différence cependant dont ajout ou suppression de personnages, etc...

EDIT: Je pense qu'au lieu de faire une fiche, je donne un lien de type .pdf
Cliquez-ici

Mon avis perso.:
J'ai vraiment aimé lire ces 2 premiers tomes. Tout un monde est créer, celui des 12 Royaumes avec de nombreuses facettes et des royaumes assez différents l'un à l'autre. Les combats sont assez détaillés qui paraissent beaucoup plus gore que ceux de l'anim' . Et comme je l'ai dis, le fait de pouvoir comparé à l'anim' apporte un plus au roman.
L'héroïne par contre, n'est, selon moi, pas très attachante et un peu prise de tête, et c'est le traditionnel héros qui posséde un objet spécial dont il est le seul à pouvir se servir, mais il ignore lui-même pourquoi... et qui refuse un peu le fait d'être dans ce nouveau monde voulant rentrer chez soi. Cela se comprend au début...
Spoiler:
 

... mais ça m'énerve.

Ben, en bref, le roman est plutôt sympa sans être vraiment exceptionnel. Pour les fans d'héroic-fantasy et de l'anim' c'est vraiment intéressant.


Dernière édition par le Dim 10 Juin 2007 - 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://d-otaku.blogspot.com/
Shin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2335
Localisation : ici
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Les 12 Royaumes   Dim 10 Juin 2007 - 18:52

Je crois qu'on en parle un peu dans le sujet de l'anime "les 12 Royaumes".

Mais sinon, quand on veut lancer un sujet de discussion pour un livre, un film, un anime, un manga etc... le mieux c'est de faire une bonne fiche descriptive pour que ceux qui ne connaissent pas puisse avoir assez d'infos pour s'y intéresser.

En gros, j'aimerais bien que tu réédites ton post en complétant mieux et que ça ressemble à une fiche descriptive avec ton avis.

_________________

© Marou & Kirst3n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-supreme.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 12 Royaumes   Jeu 19 Juil 2007 - 16:56

Je complète ^^




64- Les 12 royaumes 1 - la mer de l'ombre, tome 1





(Présentation disponible sur mon blog

Yôko est une élève japonaise sans histoire. Gentille, sérieuse, travailleuse, elle est déléguée de classe et s'entend bien avec tout le monde. Ses seuls soucis : des rêves qui reviennent chaque nuit de manière persistante, l'empêchant de se reposer ; et des cheveux rouges que tout le monde prend pour une teinture.
Mais sa vie bascule le jour où, en plein après-midi, un inconnu d'étrange allure vient la chercher au lycée. Avant même d'avoir compris ce qui lui arrivait, Yôko se retrouve embarquée dans une course-poursuite infernale, où des monstres l'attaquent sans relâche tandis que son ravisseur la somme de combattre avec une épée...
Et bientôt, Yôko se retrouve dans un monde inconnu. Seule, abandonnée à elle-même, elle se met à errer sans but, sans savoir à qui se fier, tandis que les attaques des yômas se poursuivent encore et encore...

La mer de l'ombre nous présente un univers de fantasy classique, et pourtant, par bien des aspects, il s'émancipe des clichés du genre. Ainsi, pas de compagnon pour Yôko, pas d'inconnus pour se révéler des alliés inattendus. Seule, la voix d'un singe la suit partout en la raillant, faisant ressurgir ses peurs les plus profondes.

S'il ne fait aucun doute pour le lecteur qu'elle devrait par la suite se révéler un personnage clef pour l'Histoire des 12 Royaumes, elle-même l'ignore, pour la bonne raison que nul n'a encore eu l'occasion de le lui expliquer. L'intrigue s'attache ainsi à ses aventures au gré de son errance ; pourtant, jamais le lecteur n'éprouve la moindre impression de longueur ou de rallonge. Entre divers retournements de situations et révélations, Yôko subit également un profond changement au fond d'elle-même. L'épée, en effet, lui montre de temps à autre des images de ses proches après sa disparition. Entre ses fausses amies, les doutes de ses parents et de ses professeurs, les médisances qui courent désormais sur son compte, Yôko ne tarde pas à comprendre que son ancien monde ne vaut pas mieux que le nouveau... tout comme sa propre personne.

La mer de l'ombre, premier tome, nous dévoile un roman accrocheur, avec une bonne maîtrise du suspens, qui réalise un excellent jeu d'équilibriste entre l'aventure et l'évolution psychologique de l'héroïne. Le fait que cette dernière ignore encore le destin qui l'attend nous pousse à tourner les pages, de plus en plus vite, dans l'espoir que quelqu'un nous révèle enfin l'enjeu final. Les mystères ne tardent d'ailleurs pas à se multiplier : Yôko réalisera bientôt qu'elle ne ressemble à personne, que divers éléments la concernant ne concordent pas avec la normalité de ce monde.

Nous pouvons encore saluer une traduction talentueuse, très bien rendue, avec un texte adroit, agréable à lire. Milan nous fournit une explication détaillée sur l'usage des noms et leurs propres choix de transcription. Du bon travail, pour un bon roman, qui vous changera de l'éternelle fantasy américaine. De plus, en format poche, aucune raison de se priver !

Extrait

- Qu'est-ce que c'était ?...
Tout cela avait paru si réel... Puis le souvenir lui revint. Le son de gouttes d'eau, c'était celui qu'elle avait entendu à plusieurs reprises dans ses rêves. Et ce qu'elle avait vu en rêve s'était finalement réalisé. Ce qu'elle venait de voir sur la lame était-il aussi une prédiction de ce qui allait arriver ? Yôko hocha la tête. Elle avait beau réfléchir, elle n'y comprenait rien. Et maintenant qu'elle avait vu sa mère, elle ne pouvait se libérer du douloureux désir de rentrer chez elle.
Elle regarda dans la direction que le singe avait empruntée. Elle ne pouvait pas accepter ce qu'il lui avait dit. Si elle se résignait à admettre qu'elle se trouvait là parce qu'on l'avait attirée dans un piège et que plus jamais elle ne rentrerait chez elle, alors autant abandonner tout espoir.


Les 12 royaumes – la mer de l'ombre, tome 1
Fuyumi Ono
Milan
Extrait pp. 147-148






65- Les 12 royaumes 2 - la mer de l'ombre, tome 2 **

(Présentation disponible sur mon blog)




Yôko, retrouvée mourante par un être étrange, mi-humain, mi-animal, pourrait bien avoir enfin trouvé une aide sincère et désintéressée ; mais comment accorder encore sa confiance après avoir été trahie si souvent ?
Le deuxième tome de la mer de l'ombre se situe à la suite directe du premier. Diverses informations nous sont enfin accordées au sujet de ce monde et de son fonctionnement, aussi bien politique que biologique, mais toujours mystérieux. Yôko se découvre enfin un objectif, et poursuit implacablement sa transformation mentale, portée par l'espoir de rentrer chez elle pour y recommencer une nouvelle vie dépourvue des superficialités d'autrefois. Peu à peu, son identité et son destin se précisent... Que choisira-t-elle finalement, quand elle possèdera toutes les cartes en main ?

Fuyumi Ono nous prouve encore la grande qualité de sa plume. Le voyage de Yôko n'est pas seulement physique, il est aussi psychologique car les questionnements, sur elle et sur le monde, n'ont de cesse de tirailler son esprit. Sa lente transformation est pourtant indéniable et elle le sait. Les pov en italique retranscrivent à merveille ce déchirement intérieur.
On pourra être surpris par la grosse ellipse d'événements majeurs vers la fin, mais finalement, il s'agit là d'une manœuvre logique car ce roman traitait bel et bien du parcours et du choix final de Yôko avant tout. Les événements qui s'ensuivent ne font alors plus partie de l'histoire.
La mer de l'ombre se ferme ainsi sur un récit épique, cohérent, à la fois aventureux et sensoriel, conté avec talent. Les 12 royaumes restent très certainement une saga à surveiller de très près dans le monde de la littérature fantasy.


Extrait


(Allez, avoue donc ! Tu as juste peur de mourir, pauvre fille minable !)

- Je ne veux pas mourir, tu as raison... Puisqu'on me pourchasse, je veux survivre. Quand je ne serai plus pourchassée, quand je serai entièrement maîtresse de ma vie, libre d'en disposer comme je veux, alors oui, je réfléchirai sur ce que je dois faire et comment expier ma faute.

Mais pour le moment, je dois vivre...
(Ah ouais, bravo ! Survivre en massant des chimères et en menaçant les gens avec une arme... Ta mentalité est de plus en plus déplorable, je trouve...)

- Pour le moment, je n'ai pas le choix. C'est pour ça que je dois me dépêcher et me rendre le plus vite possible dans le royaume de En. Là-bas, je n'aurai plus besoin de cette arme.

(Ah, parce que tu crois qu'aller au royaume de En suffira pour tout régler ?)

- Non, bien sûr... Je dois aussi retrouver Keiki et chercher un moyen de rentrer chez moi. Il y a encore tant de choses à faire...

(Parce que tu penses toujours que Keiki est de ton côté ? Tu es vraiment bornée comme fille, ma parole...)


Les 12 royaumes – la mer de l'ombre, tome 2
Fuyumi Ono
Milan
Extrait pp. 117-188


Les 12 Royaumes 3 - le rivage du labyrinthe 1





Le rivage du labyrinthe nous conte l’histoire de Taiki, le kirin du royaume de Tai. A peine son œuf est-il apparu sur l’arbre qu’il est emporté dans l’autre monde par un shoku d’une grande violence. Il ne doit réapparaître que dix ans plus tard, sous la forme d’un enfant timide et gentil ; hélas, il a passé tant de temps loin des siens, qu’il ignore bien des choses sur sa nature de kirin. Il ne sait pas se transformer, n'arrive pas à soumettre de shikei, et ne comprend guère la mission qu’il est censé accomplir : désigner le futur roi du royaume de Tai, duquel dépendra l’avenir du pays…

Ce second cycle des 12 Royaumes n’est pas un roman d’aventure, mais malgré tout on reste suspendu au texte, tellement les révélations sur cet autre monde foisonnent. La mer de l’ombre nous dévoilait déjà un univers extrêmement riche, à l’organisation politique et biologique particulièrement complexe. Le rivage du labyrinthe se penche plus en détails sur la vie et les fonctions de ses divers habitants. Il nous montre un univers très travaillé, dans lequel on se plonge avec plaisir, comme on découvre un pays étranger, avec ses coutumes et sa langue, dans tout son exotisme.
Nous avons également le plaisir de faire plus ample connaissance avec Keiki, avant sa rencontre avec Yôko.

Extrait

- Mais alors, ma vraie maman, c’est qui ?
Yôka leva la tête vers les branches au-dessus d’elle.
- Vous êtes né dans un fruit qui a poussé sur cet arbre. Vous êtes une bénédiction divine que nus a accordée Tentei, l’Empereur céleste…
Taiki leva les yeux à son tour. Cet arbre d’argent ne portait aucun fruit, ni même de fleurs ou de feuilles. Ne sachant pas encore très bien comment on faisait les bébés, il ne fut pas troublé outre mesure en apprenant qu’il était né sur un arbre.
Sans doute, la saison venue, ses branches croulaient-elles sous des fruits d’un rouge vif. Ils devaient être très gros. L’un d’eux s’était ouvert en son milieu et il en était sorti. Drôle de façon de naître, tout de même, pensa-t-il. Mais puisqu’il avait toujours eu le sentiment de ne pas être tout à fait comme les autres enfants, cela expliquait bien des choses…

C’était donc pour ça…

Les 12 royaumes – le rivage du labyrinthe, tome 1

Fuyumi Ono
Milan
Extrait pp. 74-75


Les 12 royaumes 4 - le rivage du labyrinthe, tome 2





Le solstice d’été est arrivé, le moment d’examiner les candidats au titre de roi du royaume de Tai est venu. Taiki, encore incertain, tente désespérément de repérer la Révélation Céleste dont Keiki lui a parlé, mais en vain : le Ciel reste muet…
Taiki se lie d’amitié avec Risai et Gyôso, deux humains venus tenter leur chance, et passe de plus en plus de temps avec eux. Pourtant, rien à faire : il ne parvient pas à reconnaître le roi qu’il doit servir. Pour ne rien arranger, il ne sait toujours pas se transformer, ni ne possède le moindre shirei. Taiki doute, hésite, et se tourmente de plus en plus…

Les premières pages de ce second tome de l’histoire de Taiki peuvent paraître un brin ennuyeuses dans la mesure où l’on n’en saisit pas la finalité, et pourtant les événements s’enchaînent avec une logique imperturbable, preuve de la maîtrise parfaite de l’auteur sur son intrigue. Le lecteur saisit rapidement que quelque chose ne tourne pas rond, qu’un élément capital semble échapper à notre jeune héros qui, face à divers événements, va parfois réagir de façon inattendue, jusqu’à accomplir de véritables exploits. Tout ceci a un sens : dans les 12 royaumes, rien ne se passe sans une bonne raison.
Ayant grandi en Hôrai (dans notre monde), Taiki se trouve dans la même situation que le lecteur : il ne saisit pas très bien la subtilité de l’univers dans lequel il se trouve. D’où maintes inquiétudes et maints doutes. Le lecteur va l’accompagner dans sa découverte de sa propre identité et de son rôle…
En refermant le livre, on n’a plus qu’une envie : relire la mer de l’ombre afin de mieux pénétrer encore ce monde tellement pétri de richesses.

(Je rappelle au cas où qu'il faut lire la mer de l'ombre avant le rivage du labyrinthe, car d'une part ce dernier est sûrement plus dur à pénétrer sans les explications progressives du premier, et d'autre part cela vous gâcherait l'intrigue à suspens de la mer de l'ombre.)

Extrait

- Je n’en reviens pas…
Il n’était pas humain. Maintenant il le savait.
Il n’était ni humain, ni animal. Il participait de quelque chose de plus vaste, de plus puissant, d’une force phénoménale. Il le savait, il venait d’en faire l’expérience.
Je ne suis pas humain.
Maintenant, il savait qu’il était un kirin.
Je ne suis pas humain. Voilà la vérité, la pure vérité.
Et cette identité de kirin, il venait d’en éprouver toute la réalité. Il appartenait au ciel, il en comprenait la volonté, il pouvait en être la voix.
Jusqu’à présent, il s’était toujours défié de lui-même. Les autres avaient beau lui avoir dit quelle était sa véritable nature, il continuait d’en douter. Comment croire qu’il recelait en lui un autre être que celui qu’il pensait être ?
Maintenant il savait. Il comprenait qu’il était quelque chose de beaucoup plus important que ce qu’il avait pu imaginer jusqu’ici.


Les 12 royaumes – le rivage du labyrinthe, tome 2
Fuyumi Ono
Milan
Extrait pp. 104-105
Revenir en haut Aller en bas
Kaizoku
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)
Capitaine Kuro (16,000,000 berrys)


Masculin Nombre de messages : 300
Age : 28
Localisation : Dans sa chambre...
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les 12 Royaumes   Dim 14 Oct 2007 - 12:15

Le troisième volume, La majesté des mers est sorti. Pour l'instant, c'est celui que je préfères.

C'est la guerre dans le royaume de En.
Atsuyu, le gouverneur de Gen, défie l'autorité du roi. Et il ose l'irréparable: prendre le kirin du royaume en otage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://d-otaku.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 12 Royaumes   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 12 Royaumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salvatore, R.A. - Terre Promise - La Légende de Drizzt 3 - Les Royaumes Oubliés
» [SdA] Les Royaumes Déchus s'éveillent ...
» Terre Natale - La Légende de Drizzt 1 - Les Royaumes Oubliés
» Coe David B. - La guerre des clans - La couronne des sept royaumes T8
» LES SEPT ROYAUMES (Tome 1) LE ROI DEMON de Cinda Williams Chima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum - MANGA SUPREME :: ART & CULTURE :: LIVRES-
Sauter vers: